La popote du monde d’Amelle

amelle5Bonjour, bonjour !

Je suis Amelle, j’ai 24 ans et je suis une grande cuisinière ! Enfin, je travaille dans la communication mais disons que mon loisir favori c’est la cuisine. Je cuisine depuis toute petite, grâce à ma maman qui m’a donné le goût des bons plats. Etant d’origine maghrébine, j’ai commencé par cuisiner des plats typiques de cette région, avec comme plat phare le couscous ! J’ai inventé ma propre recette de couscous « amélioré » et je peux vous dire qu’elle a du succès 😉 Mais très vite je me suis ouverte à la gastronomie de bien d’autres régions du monde et j’ai eu une grande période de cuisine méditerranéenne, et surtout italienne, grecque et espagnole, qui ne m’a d’ailleurs jamais vraiment quitté. Et puis aujourd’hui je teste souvent des recettes du monde : africaine, chinoise, japonaise, française… Je teste tout et quand ça me plaît, je refais et je réinvente ! Je me suis même intéressée à la cuisine végétalienne, végétarienne et vegan également, moi qui suis une inconditionnelle de viande (et d’œufs et de poissons) et j’ai été très agréablement surprise par les supers plats qu’on peut faire avec des ingrédients végétaux. Vraiment une chouette découverte ! Je ne me lasse pas de sortir mon deshydrateur pour sécher les fruits ou mon génial autocuiseur pour tester des nouvelles recettes, une véritable passion !

La cuisine, c’est une ouverture sur le monde

cuisinemondeEn cuisinant je me suis aperçue que quand on réalise des plats de pays du monde on s’immerge un peu dans la culture du pays et on découvre les ingrédients et les plats du quotidien de ces populations, c’est très intéressant. On s’aperçoit aussi que des pays très éloignés géographiquement ont des ressemblances incroyables entre certains de leur plat et même carrément au niveau de leur alimentation toute entière. D’autres pays proches géographiquement peuvent inversement avoir une gastronomie très éloignée malgré les échanges qu’ils peuvent avoir. Bref, cuisiner c’est vraiment se rapprocher d’une culture encore inconnue et de la découvrir de façon gourmande et hyper sympa ! Je recommande d’ailleurs les ateliers de cuisine qui existe un peu partout maintenant et qui permettent de découvrir et de cuisiner des plats du monde (selon la thématique des cours) avec d’autres passionnés de cuisine et de bonne bouffe 😉

Cuisiner c’est aussi prendre soin de soi


J’ai souvent entendu des gens dire que cuisiner beaucoup c’était être très gourmand et prendre du poids et manger beaucoup de mauvais aliments pour la santé, amenant des problèmes de type cholestérol etc. Mais je ne suis pas du tout d’accord avec cette croyance. Oui les personnes qui aiment cuisiner comme moi sont des grands gourmands, sinon quel intérêt de cuisiner ? Mais ce n’est pas pour autant qu’on va systématiquement cuisiner et manger des plats 100% caloriques avec une tonne de beurre, de sucre, de crème fraîche… Pour ma part je cuisine parfois des plats gras et ou sucré mais j’adore aussi cuisiner des plats plus diététiques, voire carrément sein et je mange aussi régulièrement des choses bonnes pour moi. Bien qu’un peu potelée ^^ je ne suis pas du tout grosse et je ne souffre aussi d’aucun problème de santé ! Alors arrêtons de penser que cuisiner = mauvais pour la santé et le poids. C’est même le contraire !